Gérer les émotions: les câlins

Nico RosierAdolescents, Adultes, Emotions, Enfants, HPI, TDA-H

Cette contribution fait partie d’une petite série sur la gestion des émotions. Pendant plusieurs semaines je partagerai plusieurs méthodes, techniques, outils, approches pour gérer les émotions. A vous de voir ce qui fonctionne pour vous.

N’oubliez pas que les émotions sont contagieuses, affectent les autres. Affectent nos enfants. Donc l’empathie, l’écoute, la bienveillance, les câlins,… aide les enfants (et nous-mêmes) à gérer leurs émotions. Ou sinon juste montrer l’exemple, en partageant nos propres émotions avec nos enfants. Pour relire: voici l’introduction de cette série.

Une prochaine astuce est un petit rappel que les câlins sont importants.

Les câlins provoquent la sécrétion des molécules suivantes : l’ocytocine, la dopamine, des endorphines, la sérotonine. Comme nous savons déjà pour le sport, ces hormones nous font penser plus positivement.

Libérer tout ça veut aussi dire :

  • une diminution du stress
  • développement de l’empathie
  • une augmentation de la confiance
  • renforcement de l’attachement
  • la croissance de l’affection réciproque

Les câlins et autres contacts affectueux développent le cerveau des enfants. Mais ne m’écoutez pas; écoutons les enfants:

Source: http://www.yapaka.be/video/les-calins-1